hihi-bordeaux

Hifi Paris

Cambridge Audio EVO150

Banc d'essai Cambridge Audio EVO150

01/10/2021
Luxe, élégance et performances

Dernière nouveauté de la marque britannique Cambridge Audio, la série EVO se veut offrir un concentré de modernité et de luxe audiophile. Proposés à des tarifs qui restent toutefois accessibles au grand public, les deux appareils qui la composent sont à la fois des lecteurs réseaux et des amplificateurs HiFi stéréo. Compacts, d'un design inédit, ils rompent avec les canons traditionnels pour offrir une expérience HiFi redéfinie. Nous les découvrons avec le modèle EVO 150 qui vient d'être récompensé du titre du meilleur amplificateur connecté pour la saison 2021/2022 par le jury de l'EISA.

 

 

Cambridge Audio est une marque basée à Londres très appréciée des audiophiles et de longue date. Sa naissance remonte à 1968. Elle propose des enceintes acoustiques, des écouteurs sans fil, une platine vinyle, mais sa grande spécialité reste les électroniques et plus particulièrement les amplificateurs stéréo ainsi que les sources numériques.

Nous avons déjà eu l'occasion de vous proposer plusieurs tests des produits Cambridge Audio dans les colonnes d’HIFI Group aussi bien d'entrée de gamme avec les AXC35 et AXA35 que très haut de gamme avec la série EDGE. À chaque fois nous avons souligné le grand pragmatisme de la marque, son réalisme. Cambridge Audio est une marque raisonnable, qui ne perd jamais de vue le rapport qualité/prix, mais sait également repousser les limites pour toucher l'exceptionnel en matière de performances audiophiles.

Deux frères presque jumeaux qui rivalisent d'élégance et se différencient à la fois par la puissance, le DAC et leurs connectiques

La gamme EVO de Cambridge Audio compte deux modèles : l'EVO 75 à 1999 € et l'EVO 150 à 2499 €. Comme leurs références l'indiquent, le premier développe 2 x 75 watts sous 8 ohms tandis que le second monte à 2 x 150 watts toujours sous 8 ohms. La principale différence concerne donc la puissance. On notera aussi un plus large éventail de connectiques sur l’EVO150, avec notamment une section phono pour brancher sa platine vinyle. Le DAC sera également plus haut de gamme sur la version 150 en choisissant les puces ESS Sabre ES9018K2M contre ESS Sabre ES9016K2M pour le plus petit de la fratrie.

Malgré sa puissance importante le Cambridge EVO 150 est un appareil très compact. Il mesure un peu moins de 32 cm de large, ne dépasse pas 9 cm de hauteur et son coffret est de section presque carrée. Ses joues que l'on peut choisir habillé de panneaux en bois massifs ou en matériau de synthèse haut de gamme finement ciselés et ondulés lui donnent une allure superbe.

La façade est en outre couverte sur les deux tiers d'un grand afficheur OLED, bordé à droite d'une discrète rangée verticale d'une demi-douzaine de boutons. Le reste des manipulations se fait depuis un gros double bouton rotatif à course sans fin, composée d'une molette lisse pour le réglage du volume et d'une molette striée pour la sélection de la source. Cela peut sembler un peu déroutant au premier abord, mais on peut vous assurer qu'à l'usage le Cambridge Audio se révèle d'une ergonomie très bien pensée et fort agréable à utiliser. Il est également possible de piloter l'EVO 150 depuis sa belle télécommande ou encore depuis l'application Cambridge StreamMagic sous Android ou iOS. La connexion WiFi se fera quant à elle via l’application Google Home.

 

 

Un lecteur réseau propriétaire ouvert aux autres

Le Cambridge EVO 150 dispose de borniers lui permettant d'alimenter jusqu'à deux paires d'enceintes acoustiques. Il est ouvert à un grand nombre de sources tant analogiques que numériques. Il peut accueillir une platine vinyle dotée d'une cellule MM (à aimant mobile). Il possède notamment une sortie préampli, une sortie subwoofer, une entrée symétrique sur prises XLR, une entrée HDMI ARC, une liaison Bluetooth AptX HD, deux ports USB un pour raccorder directement un media de stockage et l'autre pour brancher un ordinateur. Il est par essence très polyvalent.

On retrouve le même esprit de polyvalence en ce qui concerne le lecteur réseau intégré. Celui-ci utilise le système Cambridge Audio StreamMagic et qui n'en est plus à ses débuts. Celui-ci est propriétaire, mais à l'avantage d'être très ouverts aux autres protocoles. Il intègre lecteur DLNA/UPnP, ainsi que des accès directs aux webradios, à Tidal et à Qobuz. Mais il permet aussi de se connecter à tous les autres services audio connectés grâce à sa compatibilité AirPlay 2, Chromecast, Spotify Connect et Roon Ready. On ne peut souhaiter plus complet, il ne manque rien à l'appel.

 

 

De l'énergie, de la précision et une belle assurance

La construction du Cambridge EVO 150 est aussi soignée que l'est sa présentation. L'appareil dispose d'un solide châssis couvert par un panneau d'aluminium de pas moins de 5 mm d'épaisseur. À l'intérieur les étages de traitement numérique font appel à un convertisseur ESS Sabre ES9018K2M et sont compatibles avec les signaux audio en très haute définition jusqu'en PCM 32 bits/384 kHz et DSD256. La section d'amplification travaille quant à elle en classe D à partir d'un module NCore du spécialiste Hypex intégrant son système d'alimentation à découpage.

Malgré son gabarit compact, le Cambridge EVO 150 est un amplificateur puissant en mesure d'alimenter de petites enceintes dîtes de bibliothèque comme de grande colonne. Il fait en outre preuve de vraie qualité musicale et audiophile. L'amplification en classe D a encore parfois une mauvaise image, mais l'EVO 150 possède plusieurs arguments pour tordre le coup aux idées reçues sur ce point.

 

 

Sur la chanson Heroes de David Bowie, dans sa version remastérisée en 2017, le Cambridge EVO 150 fait preuve de beaucoup de délicatesse et de finesse. Sur ce morceau d'une autre époque, dont le mixage peut parfois paraître un peu maigre par rapport au son auquel on est habitué dans la pop d'aujourd'hui, il fait ronronner le jeu de la basse avec une belle profondeur et sans excès. Le son des synthétiseurs des années 1970, façon petite mélodie de scie musicale tournoyante, se détache au centre dans le fond. L'effet de vocodeur (toujours d'époque) sur la voix de Bowie sur la seconde partie de la chanson ne provoque pas d'impression criarde ou de remontée de la distorsion.

Le son est très différent sur le morceau Fire de Ayo, accompagné sur cette version du rappeur Youssoupha. Il s'agit d'une production plus dans les canons actuels. Le morceau débute par un échange piano voix, très posé. Le Cambridge EVO 150 montre sa maitrise de l'instant. Puis la musique s'emballe et prend une tournure beaucoup plus énergique. La voix d'Ayo martelle avec punch. Le rythme est rapide, pecuttant et physique. L'amplificateur donne à l'ensemble du corps et ne se laisse absolument pas déborder.

L'ambiance est à nouveau toute différente avec Sympathy for the Devil des Rolling Stones datant de 1968. Un apprécie la mise en place de l'image stéréophonique sur l'intro avec les percussions séparées à l'extrême gauche et l'extrême droit qui semblent dialoguer et se répondre. Le piano prend des dimensions aériennes. Il paraît flotter dans les airs, tandis que que la voix de Mick Jagger vient se placer dans le fond. On suit parfaitement la montée crescendo et l'accélération du rythme tout au long de ce morceau qui culmine en une sorte de trans mysthique.

Le Cambridge Audio EVO 150 est un amplificateur stéréo et lecteur réseau enthousiasmant. Ses fonctions connectées sont tout aussi bien pensée que son ergonomie couronnée par une application de pilotage très aboutie et un superbe écran qui affiche les pochettes ainsi que de nombreuses informations sur le morceau en cours d'écoute. À cela s'ajoute une restitution sonore musclée, pleine d'aisance qui respecte à la lettre l'esprit de chaque morceau de musique avec beaucoup de naturel

 

Caractéristiques techniques

Puissance 150 watts RMS sous 8 ohms, amplification en classe D Hypex Ncore.

Convertisseur ESS Sabre ES9018K2M

Entrées analogiques 1x RCA Ligne, 1x RCA Phono (MM), 1x XLR stéréo

Entrées numériques 1x coaxiale, 2x optique Toslink, 1x HDMI ARC, 1x USB asynchrone, 1x USN Host, Bluetooth 4.2 AptX HD

Liaison réseau Ethernet et WiFi

Compatibilité numérique jusqu'en 32 bit/384 kHz et DSD256

Protocoles et services reseau supportés Cambridge StreamMagic, DLNA/UPnP, USB, Airplay 2, Chromecast, webradios, Spotify Connect, Tidal, Qobuz, Roon ready.

Formats de fichiers supportés  ALAC, WAV, FLAC, AIFF, DSD (x256), WMA, MP3, AAC, HEAAC AAC+, OGG Vorbis

Sorties casque 3,5 mm, préampli et subwoofer

Consommations max/veille 700/0,5 watts

Dimensions (H x L x P mm) 89 x 317 x 352mm

Masse 5,3 kg

 

 

Consulter la fiche produit du Cambridge Audio EVO150

Consulter le site du constructeur : Cambridge Audio

 

 

Retour
SUIVEZ-NOUS