header-hifi-orleans

Hifi Orléans

HIFI Orléans reste ouvert jusqu'à 19h durant le couvre-feu.
Banc essai ROON Nucleus

Banc d'essai ROON Nucleus

16/04/2021
Une expérience streaming toujours inégalée

Sûrement, vous servez vous déjà de votre ordinateur pour écouter des fichiers de musique que vous avez téléchargés ainsi que votre collection de CD-Audio que vous avez sauvegardé sur disque dur, disque SSD ou dans le Cloud. Peut-être êtes-vous aussi abonné à un service de musique en ligne Hi-res comme Qobuz ou Tidal. Mais comment gérer ces différentes sources audio de manière fluide, conviviale et surtout avec la garantie d'obtenir la meilleure qualité de restitution sonore ? Le système ROON propose la solution. Nous l'avons testé avec son serveur et lecteur de musique en ligne Nucleus de seconde génération.

ROON Labs a vu le jour en 2015, mais son équipe est en réalité plus ancienne que cela puisque certains de ses membres travaillent depuis plus de 15 ans sur le sujet et leurs premières réalisations dans le domaine remontent à 2004. Plusieurs ont également travaillé par le passé sur les logiciels de Soolos ou Meridian.

Après à peine plus d'une demi-décennie d'existence, ROON est déjà reconnu et adopté par les plus grandes marques d'appareils HiFi. ROON compte déjà plus de 80 marques partenaires et la liste ne cesse de s'allonger. Parmi ces marques on trouve aussi bien Arcam que Mark Levinson, Devialet, dCS ou encore Bluesound.

ROON a réussi à construire un écosystème déjà très riche, évolué et robuste. La société a connu une croissance en mode start-up, mais a aussi réussi à garder son âme. Tout d’abord par la création de la partie logiciel du même nom, puis avec ses serveurs audio dédiés, les Nucleus. Ses fondateurs, audiophiles et amoureux de musique, restent uniques actionnaires de la société. Aucun groupe international ou GAFA ne se cache derrière ROON Labs.

 

 

Mais au fait, c'est quoi exactement le système ROON ?

ROON est un écosystème complet qui englobe une application de lecture de musique disponible sur ordinateur, tablette ou smartphone, un moteur de gestion de base de données et de serveur de musique, un accès aux services de musique et de radio en ligne, ainsi qu'un protocole réseau propriétaire pour faire communiquer les appareils entre eux. Pour faire simple, ROON – la partie logicielle – est un organisateur de bibliothèque, un fournisseur de métadonnées et un moteur de recherche pour vos musiques. Le Nucleus de son côté sera la partie ordinateur qui accueillera ROON.

 

 

Vu de cette façon, cela peut sembler bien compliqué et le développement d'un tel système est naturellement très complexe. Mais la promesse de ROON est que l'expérience soit le plus proche possible du « Plug'n Play », que l'utilisateur n'ait aucune étape de configuration difficile à effectuer, qu'il n'est autre chose à se soucier que d'écouter sa musique.

Le fait qu'il s'agisse d'un écosystème complet et que ROON propose un serveur/lecteur dédié, prêt à l'emploi aide en ce sens. L'utilisateur n'a pas à construire un puzzle composé de plusieurs pièces logiciels et hardwares, à jongler entre plusieurs appli pour pouvoir lire sa musique stockée en local ou sur le cloud, se connecter à des services de musique en ligne ou à des webradios, diffuser le son sur plusieurs appareils de son habitation.

La promesse est belle, mais est-elle vraiment tenue sur le terrain ? Pour en avoir le cœur net, nous avons fait l'essai avec le lecteur/serveur ROON Nucleus de dernière génération. Voyons ensemble comment se connecter au Nucleus puis comment l’utiliser. Nous verrons ensuite l’utilisation de ROON depuis un ordinateur pour ceux qui souhaiteraient essayer ce nouvel écosystème avant de passer le pas du Nucleus.

La première étape consiste à brancher le ROON Nucleus au réseau local, en filaire par câble Ethernet (RJ45). L'appareil comporte un petit bouton à l'arrière pour le démarrer et l'éteindre, mais il est à noter que les Nucleus sont des serveurs et ont ainsi été conçus pour rester allumés en permanence. Ensuite, il suffit de télécharger et lancer l'application ROON sur son ordinateur (sous Windows ou MacOS), sur sa tablette ou sur son smartphone (sous Android ou iOS). L'application vous demande tout d'abord de choisir votre ROON Core, c'est-à-dire l'appareil maitre qui va orchestrer le système. Le Nucleus est déjà reconnu comme connecté à votre réseau local et proposé par défaut. Vous pouvez ensuite vous identifier avec votre adresse email et votre mot de passe. La licence ROON est primordiale pour utiliser Nucleus. Celle-ci est disponible sous forme d’abonnement mensuel à hauteur de $13/mois ou l’éun système sur abonnement à 12,99 $ - environ 10€ - par mois ou $9,99 – environ 8,50€ - par mois pour un engagement annuel. À ce jour, il est encore possible d’acquérir une licence à vie pour $700 soit un peu plus de 580€. Il est néanmoins à noter que depuis quelques mois, ROON a décidé d’inclure une licence d’un an gratuitement pour tout achat d’un Nucleus ou d’une Nucleus+. Si vous n'avez pas encore de compte ROON, l'interface vous invite à en créer un. À l'étape suivante, l'application vous demande d'indiquer où sont stockés vos fichiers de musique. Le plus simple est de brancher un disque dur ou SSD directement sur un des ports USB du Nucleus. Il est ainsi automatiquement reconnu. Le système ROON est maintenant prêt à être utilisé. L'indexation des fichiers de musique se fait totalement automatiquement, quels que soient leurs formats et la façon dont ils sont rangés. L'interface vous permet d'ajouter d'autres sources de musique, à partir d'autres périphériques de stockages disponibles en local ou même dans le cloud, sur Dropbox. Elle vous demande aussi si vous voulez connecter votre compte Qobuz ou Tidal, mais cela est optionnel.

 

Le ROON Nucleus : un mini-ordinateur optimisé pour une utilisation audiophile

Le système ROON peut tout à fait fonctionner sur un ordinateur classique PC ou Mac. Mais ce n'est pas forcément l'idéal. Car dans ce cas, pour écouter de la musique, il faut que l'ordinateur reste allumé et que l'application ROON soit lancée. Celle-ci étant un peu gourmande en mémoire vive, pour une diffusion multiroom, votre ordinateur risque rapidement d'être « un peu juste ». Le mieux est donc de faire tourner ROON sur un appareil dédié. Bien sûr le Nucleus serait faisable par soit-même. ROON explique d'ailleurs comment le faire pour les plus techniciens. Mais la solution Nucleus est clef en main, esthétique et développée pour fonctionner pendant de longues année.

À l'intérieur d'un ROON Nucleus, on retrouve les mêmes éléments principaux que dans un mini-ordinateur Intel NUC. L'alimentation est externalisée dans un petit transformateur secteur (19 V, 3,42 A) pour éviter toute interférence. L'ensemble est déjà monté et tous les logiciels requis sont préinstallés. En outre, ROON Labs a conçu un châssis spécial, en fonte épaisse, doté d'un capot et de flancs bardés d'ailettes de dissipation thermique. Celui-ci assure le blindage et surtout une parfaite régulation des calories dissipée par le processeur et les circuits internes. L'appareil peut ainsi se passer de ventilateur susceptible de générer des vibrations parasites tout en ne chauffant quasiment pas, comme nous avons pu le constater pendant nos tests.

 

 

Le ROON Nucleus existe en deux versions. La plus simple tourne à partir d'un processeur Intel Core i3 et 128 Go de mémoire SSD. Elle est indiquée pour la diffusion de musique sur jusqu'à 6 zones en simultané en multiroom et la gestion d'une librairie comportant jusqu'à 10 000 morceaux de musique. Si l'on veut aller plus loin, le modèle haut de gamme, ROON Nucleus Plus, adopte un processeur Intel Core i7 et 256 Go de mémoire SSD. Le châssis des deux versions est le même et permet d'ajouter un disque SATA 2,5" pour le stockage des fichiers musicaux en interne.

En plus de leur connectique réseau Ethernet, les deux versions possèdent deux ports USB, qui peuvent à la fois servir à brancher une unité de stockage ou de sortie audio Hi-res, et deux sorties audionumériques sur prises HDMI capables de délivrer un signal aussi bien stéréo que multicanal.

Moins connu et plus discret dans les descriptions que l’on trouve sur le site du fabricant, Nucleus est également tout à fait capable de ripper vos CD lorsqu’il est connecté en USB à un lecteur CD. Non pas un lecteur hifi bien sûr, mais un lecteur de type informatique. Cela nécessitera d’intégrer un disque dur interne. Une fois que connecté, il suffira d’insérer un CD, le Nucleus se chargera de dématérialiser les musiques et ROON permettra de retrouver toutes les métadonnées comme l’artiste, l’album, etc.

 

 

Lecture Bit-Perfect jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512, plus un système de correction acoustique embarquée

Grâce à ses sorties audionumériques USB et HDMI vous pouvez utiliser le ROON Nucleus comme un lecteur réseau en le branchant directement sur votre chaîne Hifi par le biais d'un convertisseur, d'un préampli, d'un intégré stéréo ou d'un ampli Home Cinéma disposant d'entrées correspondantes. Mais pour tirer le meilleur du Nucleus, nous vous conseillons de l’utiliser avec un appareil compatible. Il suffira alors qu’ils soient tous les deux connectés au même réseaux. Pour savoir si un lecteur est compatible, regardez s’il est noté « ROON Ready ». Comme nous l'avons déjà dit en introduction, ROON Labs a établi des partenariats avec plus 80 marques de la HiFi dont plusieurs très prestigieuses et haut de gamme comme MOON, Mark Levinson et autres dCS. Cela comprend aussi tous les appareils compatibles avec les protocoles AirPlay d'Apple et Chromecast de Google. L'activation des différentes sorties se fait depuis le sous-menu "Audio" de menu "Réglage" de l'appli ROON. Pour chaque sortie, il est possible d'ajuster un niveau numérique de référence, de régler le volume ainsi que d'appliquer plusieurs filtres et égaliseurs permettant de jouer sur l'ampleur des fréquences, la phase, les délais ou le mélange entre canaux de manière à optimiser le rendu sonore que ce soit pour une écoute à partir d'enceintes Hifi ou d'un casque. On a ainsi sous la main un système de correction acoustique très poussée, permettant de corriger finement certains défauts afin d'améliorer la restitution sonore.

Les utilisateurs avec plusieurs enceintes ou systèmes dans la maisons pourront se servir de ROON pour créer des zones, et mettre en place du multiroom dans toute la maison.

Dans tous les cas, comme nous avons pu le constater lors de nos essais, le ROON Nucleus permet une diffusion dans les meilleures conditions. La lecture se fait en mode Bit-Perfect et le système ROON supporte la majorité des formats de fichiers jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512.

Quel que soit le mode et quel que soit l'appareil avec lequel nous l'avons utilisé, la restitution est toujours apparue extrêmement précise et transparente. Le son est neutre, fluide naturel, semblant débarrassé de toute forme de sensation de stress numérique. Il apparaît naturel, riche, parfaitement en place et posé. On ne se pose aucune question sur la qualité de restitution et l'on en oublie totalement les considérations techniques pour s'intéresser uniquement à la musique. 

 

La magie d'un service de musique intelligent et connecté pour la lecture de vos propres fichiers de musique

Lors de sa première mise en route, le système ROON commence à indexer automatiquement en tâche de fond tous vos morceaux de musique. Qu'ils soient rangés en vracs, classés par dossiers, ou ordonnés dans une vieille base iTunes obsolète, cela fonctionne parfaitement. C’est là la magie de ROON, l’organisation de la bibliothèque et les informations relatives aux musiques que l’on a à notre disposition. Alors qu’avec les applications traditionnelles, on va sélectionner un artiste depuis le chemin d’accès de son NAS, ROON classe tous les morceaux par album, genre, artiste, compositeurs et compositions en récupérant les pochettes d’albums, les informations du CD (année de production, style musical, paroles de musiques, biographie d’artistes, etc.), les intègre dans un moteur de recherche ultra puissant et crée des liens entre les artistes, producteurs, musiciens, etc. Tout se fait sans que l'utilisateur n'ait besoin d'intervenir. L'utilisateur a également la possibilité d'ajouter à la bibliothèque musicale des morceaux de musique dont il ne dispose pas en local, mais venant des services de musique en ligne Tidal ou Qobuz. Il peut taguer des morceaux ou créer des playlists. Si certaines informations, descriptions sur les artistes et compositeurs sont encore en anglais, tout le reste de l'interface est traduit en bon français. Si vous avez déjà gérer les métadonnées de vos musiques, vous aurez le choix de sélectionner les métadonnées de ROON ou celles intégré dans le fichier de musique.

 

 

Cette interface est en outre particulièrement claire, intuitive et rapide. À la fois épurée et extrêmement riche que ce soit dans sa version sur ordinateur, sur tablette ou sur smartphone. La version v1.8 déployée courant février n’y est pas étrangère et donne un aspect plus luxueux encore à cet expérience utilisateur. La fonction de recherche fonctionne sans accroc et surtout ROON vous invite irrésistiblement à redécouvrir la musique de votre propre discothèque numérique que vous avez patiemment constituée au fil des années. L'application est force de proposition. D'une part, elle donne accès à une immense collection de stations de webradio, soigneusement classées, répertoriées et documentées. D'autre part, sa fonction de liste de lecture générée automatiquement à partir d'un album en y associant des titres connexes nous est apparue extrêmement pertinente. Là encore les algorithmes sont constamment améliorés et la nouvelle version de ROON a apporté son lot d’améliorations.

ROON et son Nucleus réunissent tout ce qu'il y a de meilleur dans le monde de la musique en réseau et en ligne. Une mise en place particulièrement simple, une interface élégante et intuitive, une qualité de restitution sonore sans faille, la compatibilité avec une très grande variété d'appareils et de formats jusqu'aux plus Hi-Res, des fonctions de découvertes musicales particulièrement pertinentes et intelligentes… il ne lui manque plus qu'à se franciser un peu plus pour être parfait, mais il nous emmène déjà dans un voyage musical au cours duquel s'enchaîne les bonnes surprises musicales.

 

 

Bien sûr ROON, ou encore le Nucleus, ne sont pas indispensables à un système HIFI. Ils ne sont pas non plus les plus indispensables dans le chaînon. Mais dès lors que l’on souhaite améliorer l’expérience utilisateur ou encore son confort d’utilisation de la musique, il sera difficile de trouver un concurrent même proche de la solution proposée par ROON. La base de données est ultra riche d’information, la navigation est plus agréable que n’importe quelle autre aujourd’hui sur le marché et surpasse de très loin les applications développées par les fabricants de lecteurs réseaux HiFi. Mais ne nous croyez pas sur parole, essayez-le par vous-même. ROON propose de tester son logiciel gratuitement pendant 30 jours. 

 

 

 

Caractéristiques ROON Nucleus

Connectique 2 ports USB pour périphérique de stockage ou sortie audio, 2 sorties HDMI audio stéréo et multicanal, port Ethernet Gigabit

Formats de fichiers supportés WAV, WAV64, AIFF, FLAC, ALAC, DFF, DSF, OGG, MP3, AAC jusqu'en PCM 32 bits/768 kHz et DSD512

Compatibilité protocoles réseau ROON Ready, AirPlay, Chromecast

Emplacement interne pour disque SATA SSD ou HDD de 2,5" jusqu'à 9,6 mm d'épaisseur

Dimensions 212 x 156 x 74 mm

Alimentation externe 19 V, 60 W

Poids 2,5 kg

 

 

Consulter la fiche produit du Nucleus

Consulter le site du constructeur : ROON

Retour
SUIVEZ-NOUS