hifi-tours-amplitude

Hifi Tours

Votre magasin fermera ses portes à 18h pendant toute la durée du couvre-feu.
test arcam sa30

Banc d'Essai Arcam SA30

08/01/2021
Les fonctions connectées, la puissance et le traitement acoustique

Le SA30 est le nouvel amplificateur stéréo intégré haut de gamme de la marque anglaise Arcam. C'est le grand frère de l'excellent "petit" SA20 que nous vous avons proposé en test en compagnie du lecteur CDS50. Le SA30 est bien plus qu'une version uniquement boostée en puissance. Il ajoute de nombreuses fonctions supplémentaires. Sur le papier, il cumule tous les avantages. Il intègre des étages d'amplification en classe G de 2 x 120 watts, un lecteur réseau particulièrement complet puisque compatible AirPlay 2 et Google Cast, ainsi que le système Dirac Live qui lui permet d'optimiser la restitution sonore en fonction de l'acoustique de la pièce d'écoute et des enceintes.

L'Arcam SA30 est un amplificateur haut de gamme, il n'en demeure pas moins d'un prix encore relativement abordable très loin des tarifs du High End. Ce n'est pas non plus un monstre, il conserve un format particulièrement compact ainsi qu'un design à la fois simple et sobre. Cet intégré est un dessin élégant et soigné. Cependant, il est clair ici que ce n'est pas une débauche esthétique ou une façade de grand luxe que l'on paye, mais bien ce qu'il y a à l'intérieur. 

 

 

 

Un amplificateur qui mise sur l'évidence et la convivialité

Extérieurement, l'Arcam SA30 reprend le même habillage que le SA20 ou encore que l'amplificateur Home Cinéma AVR30. Sa façade légèrement bombée est en métal moulé et son châssis fait appel à des tôles d'acier pliées de forte épaisseur qui lui confèrent une excellente rigidité. L'ensemble est revêtu d'une belle peinture gris foncé métallisée, légèrement bronzée, qui donne un aspect à la fois chic et discret et contraste bien avec les commandes gris clair. Ces dernières, fidèles à l'esprit de simplicité et de convivialité de l'appareil, ne font pas dans la débauche de complication.

On trouve à droite, en affleurement, le gros bouton rond de mise sous tension et à gauche la large molette rotative de volume à course sans fin, surmontant, légèrement décalées, une entrée auxiliaire analogique et une sortie pour casque audio sur prises mini-jack. Au centre, le large afficheur à la fois lumineux et parfaitement lisible, même à plusieurs mètres, surplombe une rangée de 9 touches rectangulaires. Ces touches donnent accès à plusieurs menus de configuration avancée, mais leur utilisation reste évidente. Deux d'entre-elles servent à choisir la source, une autre permet d'enclencher le mode de correction acoustique Dirac Live, trois autres sont disponibles pour ajuster la balance, mettre le son en sourdine, ou passer en mode direct pour les sources analogiques.

 

 

Une télécommande est naturellement également fournie. Elle reprend toutes les fonctions disponibles en façade et plus encore puisqu'il s'agit d'une télécommande multi-appareil à touches rétroéclairées pouvant piloter, en plus du SA30, un lecteur de CD, un lecteur de Blu-ray et même un téléviseur par exemple.

 

Une connectique qui s'adapte à toutes les sources du Phono en MM et MC, à l'audio-vidéo, en passant par le réseau

L'arrière de l'Arcam SA30, sans être surchargé, laisse entrevoir la sophistication réelle de cet appareil. Les liaisons réseau se déclinent en filaire avec un port Ethernet et en sans-fil avec deux antennes Wi-Fi. Les entrées audionumériques se répartissent entre deux optiques Toslink, deux coaxiales RCA et une HDMI eARC permettant de récupérer le son d'un téléviseur par exemple. Pour l'analogique on dispose de trois entrées RCA dont une paramétrable en mode "Processor" pour une utilisation des étages de puissance dans le cadre d'une installation Home Cinéma, de deux entrées Phono MM et MC, également paramétrables, ainsi qu'une sortie préamplificateur stéréo pour d'éventuels caissons de grave ou encore pour une évolution vers de la multi-amplification. Un port USB pour un support de stockage extrene, ainsi qu'un port RS-232 pour de pilotage domotique complètent l'équipement.

 

 

Pour la lecture de musique en réseau, le SA30 est compatible avec le protocole DLNA/UPnP. Pour le pilotage, Arcam propose l'appli iOS et Android MusicLife qui est assez sommaire. Mais vous pouvez utiliser n'importe quelle autre appli de votre choix, comme Bubble UPnP par exemple, ou, plus simple encore, passer par les fonctions de lecture directe Google Chromecast (disponibles sur tous les appareils Android et iOS) ou AirPlay 2 (réservée aux produits Apple).

 

Étages de puissance en classe G et correction acoustique Dirac Live

L'Arcam SA30 délivre une puissance de 2 x 120 watts sous 8 ohms et de 2 x 220 watts sous 4 ohms. Pour y arriver, il intègre un circuit d'alimentation à forte capacité en courant basé autour d'un imposant transformateur toroïdal fabriqué sur cahier des charges Arcam par le spécialiste Noratel. Ses étages de puissance sont configurés en classe G, suivant une topologie exclusive à la marque britannique. Il consiste en deux rails de transistors de puissance montés sur un radiateur de dissipation thermique en aluminium massif. Le premier rail fonctionne en classe A jusqu'à une vingtaine de watts. Le second vient en renfort sur les forts appels en puissance. Il utilise, pour chaque canal, un push-pull de transistors bipolaires de haut niveau.

Du côté des étages de traitement numérique, l'Arcam SA30 est équipé d'un convertisseur ESS SabreESS9038K2M, un modèle haut de gamme travaillant ici sur 32 bits à 192 kHz.

Le système d'optimisation acoustique Dirac Live dont est équipé l'Arcam SA30 s'appuie sur la puissance de ces étages numériques. C'est le même que l'on rencontre sur l'amplificateur Home Cinéma AVR30, mais fonctionnant ici sur 2 canaux. Pour le mettre en œuvre, un microphone de mesure est fourni. On le branche en USB sur un ordinateur (PC ou Mac) relié au même réseau que le SA30. Le logiciel Dirac Live permet alors de lancer une série de mesures en plusieurs points de la pièce d'écoute. Il calcule l'égalisation nécessaire pour corriger les défauts acoustiques. L'utilisateur a la possibilité de définir jusqu'à trois courbes d'égalisation cibles (pour la musique et la télé par exemple) et de les enregistrer dans la mémoire du SA30. Il peut ensuite les rappeler et sélectionner à sa guise pendant les écoutes depuis la touche "Dirac Live" disponible en façade du SA30 ou depuis la touche "Mode" de la télécommande.

Bien sûr, la calibration demande une certaine aisance technique si vous l’effectuez seul. Chez HIFI Group, nous vous proposons l’installation et la calibration à domicile si vous le souhaitez.

Un amplificateur qui imprime son énergie

À l'écoute, nous avons retrouvé avec le SA30 la même énergie et la même générosité que lors de l'essai du SA20, avec une puissance décuplée et l'avantage non négligeable qu'apporte le Dirac Live afin d'accorder la réponse en fréquence des enceintes très précisément aux caractéristiques acoustiques de la pièce d'écoute.

 

 

Cet amplificateur est capable d'alimenter de grosses enceintes colonnes, relativement difficiles, et, pourvu que celles-ci aient un rendement un tant soit peu correct, il est en mesure de leur faire délivrer une puissance acoustique très élevée. Mais c'est avec un morceau de musique calme et délicat que nous commençons : October de la jeunesse du groupe U2. Ce morceau est essentiellement pianistique, mixé de façon pop-rock. L'Arcam donne beaucoup de poids aux effets de résonnances de la table d'harmonie synthétisée. Il ne raccourcit pas les extensions des notes qui ici s'allongent, s'entremêlent pour créer une sorte de mélodie subliminale en écho à la mélodie principale. Le son a beaucoup d'ampleur, une magnifique spatialisation. L'acoustique, volontairement exacerbée par l'enregistrement, semble être celle d'une cathédrale. Le SA30 réussit à lui donner à la fois beaucoup de matière et d'aération. Il laisse s'épanouir et vivre les sonorités dans l'espace tout en conservant un caractère mordant sur les attaques de notes.

À l'aise lorsqu'il s'agit de faire parler la douceur et la subtilité, cet amplificateur Arcam révèle également tout son potentiel avec un passage ultra rythmique comme Kiss de Prince. Ici le King of Funk, utilise une technique de mixage totalement à l'opposé du précédent morceau qui consiste à raccourcir à l'extrême l'extension des notes. Le SA30 excelle à retranscrire ce rythme ultra syncopé soutenu par la voix de tête aigrelette et nasillarde du chanteur et des chœurs ainsi que la guitare électrique métallique. Incisif, très dynamique, il ne tombe pas dans le travers de retranscription trop sèche, trop désincarnée que l'on rencontre parfois sur d'autres appareils. Il sait conserver de la matière, du poids sur les percussions et évite tout dérapage agressif involontaire.

Même impression avec Billie Jean de Michael Jackson que l'on entend trop souvent avoir un son décharné ou trop mou avec d'autres appareils. Le King of Pop, ne fait pas de la pop à l'eau de rose. Le génie est là, cette chanson n'est pas une petite ballade douce, mais un morceau au swing, à l'énergie qui prend au ventre et agite votre corps de pulsions électriques. La mélodie basse de fond qui peut paraître assez fréquemment relativement répétitive ne s'endort absolument pas avec l'amplificateur Arcam dans la monotonie. Comme nous l'avons noté sur les précédents morceaux, le SA30 sait donner du poids, de la matière, mais aussi du rebond, du rythme qui insuffle instantanément l'envie de taper la cadence du pied.

L'Arcam SA30 outre son niveau d'équipement presque unique dans sa classe de prix, délivre des performances de premier ordre. Il est puissant, musclé. Sa restitution a du caractère de l'impact, de la dynamique et de la densité. Cet appareil réalise une très bonne synthèse de tout ce que l'on peut attendre d'un amplificateur stéréo intégré, moderne et connecté, pour un prix qui, au final comme au premier abord, paraît très raisonnable.

 

Caractéristiques 

Puissance 2 x 120 watts sous 8 Ω et 2 x 220 watts sous 4 Ω pour 0,5 % de DHT

Entrées analogiques 4x Ligne (dont une sur mini-jack en façade), 2x Phono (MM et MC)

Entrées numériques 2x optiques Toslink, 2x coaxiales RCA, 1x HDMI eARC

Autres liaisons Wi-Fi et Ethernet, RS-232 pour pilotage domotique, sortie casque sur mini-jack en façade

Lecteur réseau intégré AirPlay 2, Google Cast, UPnP/DLNA

Système d'égalisation et correction acoustique Dirac Live

Poids 10,7 kg

Dimensions 433 x 100 x 323 mm

 

 

Consulter la fiche produit

Consulter le site du constructeur : Arcam

Retour
SUIVEZ-NOUS